Cahier des charges application mobile : 6 étapes clés (2022)

Par
David Ansillon
23/5/2022
icon ampoule violette
Conseils
Cahier des charges pour application mobile : 6 étapes clés (2022)
Le cahier des charges fonctionnel est une étape clé qui permet de passer de votre idée à sa concrétisation par le prestataire choisi. C’est pourquoi ce document doit être rédigé avec beaucoup d’attention. Dans cet article, nous vous donnons toutes les clés pour rédiger un cahier des charges fonctionnel rigoureux et précis.

Comment rédiger un cahier des charges pour son projet ?

Formaliser ses besoins

Il faudra tout simplement mettre des mots sur vos souhaits pour cerner votre projet au mieux. Le document doit ainsi décrire de manière globale le projet, donner un aperçu de ce que vous avez en tête et de ce que vous voulez voir apparaître, sans pour autant chercher à savoir quelles sont les solutions techniques à vos besoins. Utilisez bien des termes clairs et précis pour permettre au prestataire de faire son travail au mieux et ne dépassez pas 5 pages ! Vous pouvez y inclure des schémas et des maquettes si cela vous semble pertinent.

Attention, il ne s’agit surtout pas de commencer à penser à la solution. Cette étape clé de la rédaction du cahier des charges fonctionnel sert à poser le problème, à définir vos besoins informatiques. C’est en quelque sorte une liste de tout ce que vous voulez résoudre avec votre projet.

Un bon moyen d’avancer dans ses réflexions

L’expression de besoin est donc avant tout un moyen d’affiner son projet d’application mobile et d’échanger avec des tiers. Saisissez cette opportunité pour échanger avec des professionnels. C’est l’occasion idéale de faire une étude de faisabilité des solutions proposées. Restez ouvert à toute optimisation !

L’expression des besoins doit rester flexible, sur le papier et dans votre esprit, pour ajouter ou modifier toute fonctionnalité ou tout moyen de la mettre en œuvre. Une fois qu’elle sera affinée, elle sera utilisée comme base pour le cahier des charges fonctionnel.

La particularité d’Apparence.io

Chez Apparence, notre spécificité est de travailler avec la méthode Agile. Nous savons à quel point il peut être compliqué de mettre des mots sur ses besoins.

C’est pourquoi nous mettons plutôt en place un échange constant avec nos clients. Notre objectif - prendre le temps de comprendre ce dont vous avez besoin sans vous demander de rédiger un document contraignant. La méthode Agile nous permet d’exploiter au maximum le potentiel du cahier des charges fonctionnel.  

Les best practices à suivre

  1. Soyez concis et précis - évitez tout terme vague.
  2. Concentrez-vous sur votre besoin - ne commencez surtout pas à entrer déjà dans les détails de la solution. L’objectif est de formuler le problème.
  3. Ne vous auto-censurez pas - faites part au prestataire de toutes vos problématiques et besoins ! Vous verrez ensuite ensemble ce qui est faisable et ce qui ne l’est pas.

Les principales différences entre l’expression des besoins et le cahier des charges

  1. Le cahier des charges décrit en détail l’application mobile que vous souhaitez créer, tandis que l’expression des besoins est un document court et concis qui sert d’introduction à votre projet.
  2. L’expression des besoins est un document de travail qui peut évoluer et changer au fur et à mesure des discussions. C’est avant tout un support de discussion.
  3. L’expression des besoins ne décrit jamais les solutions techniques, mais pose simplement le problème ! Le cahier des charges, en revanche, s’attarde sur les fonctionnalités qui seront concrètement développées dans l’application.
L’expression des besoins fonctionnels
Conseils pour rédiger l’expression des besoins fonctionnels pour application

Exemple de cahier des charges pour une application mobile ou web

C’est le document de référence pour votre prestataire, celui sur lequel il va se baser pour estimer le temps et le coût de votre projet. Votre cahier des charges fonctionnel permettra également d’avoir une ligne directive durant tout le projet avec le Project Manager.

C’est donc un document crucial pour la bonne réussite du projet d’application et doit être minutieusement préparé. Un document clair et structuré vous permettra de ne pas laisser de place à l’interprétation et de voir se concrétiser exactement le produit que vous désirez.

Voici un exemple de structure de cahier des charges fonctionnel type !

1 -  Le contexte et l’objectif de votre projet

Dans cette partie, il s’agit de présenter votre entreprise, vos enjeux, vous-même etc - tous les éléments qui aideront le prestataire à mieux vous connaître. Définissez le contexte du projet pour mieux expliciter vos objectifs et définir votre problématique.

Présentez-vous

  • Quelle est votre entreprise ?
  • Quelle est votre activité ?
  • Quels sont vos enjeux ?

Typologie du produit

  • Quelle application mobile souhaitez-vous créer ? Pour iOS ? Android ? Les deux ?

Les objectifs de votre projet

  • Qu’attendez-vous de votre projet ?
  • Quel est votre objectif business ?
  • Quelles applications similaires vous inspirent ? Pourquoi ?
  • Quelle sera la valeur ajoutée de votre produit ?
  • Quels sont les clients visés ?
  • Avez-vous d’autres projets en cours ?
  • Est-ce que vous avez en tête des études qui pourraient également vous servir dans ce projet ?
  • Avez-vous déjà des partenaires qui seront partie prenante de votre projet informatique ?

Vos clients

  • Quelle est la typologie de vos utilisateurs ? Est-ce que vos utilisateurs sont des entreprises ou des particuliers ?
  • Combien d’utilisateurs estimez-vous à peu près ?
  • Est-ce que vous avez un exemple de persona (description détaillée d’un utilisateur type) ?

N’hésitez pas à vous attarder dans cette première partie sur vos clients. Il est très important de présenter en détail tous les futurs utilisateurs de l’application pour développer le produit qui leur servira le mieux.

Ajoutez également dans cette partie toute exigence de confidentialité.

2 - Les besoins fonctionnels de votre projet

Dans cette partie vous listerez les fonctionnalités principales de votre application mobile.
Par exemple, pour une application comme LinkedIn :

  • Création de compte
  • Connexion
  • Feed d’actualité (Like / Partage / Commentaire / Etc...)
  • Publier une information (Texte / Image / Etc...)
  • Messagerie
  • Notifications
  • Etc…

Inutile de rentrer dans le détail, si vous faites appel à un prestataire ! C’est son métier de vous expliquer en détail le fonctionnement de chacune des fonctionnalités.

3 - Les évolutions futures

Cette partie est particulièrement pertinente avec la méthode Agile que nous utilisons. Chaque projet est unique et au fur et à mesure du développement de votre application mobile, vous pouvez avoir envie de changer telle ou telle fonctionnalité et cela est tout à fait normal.

C’est pourquoi il est important  de spécifier votre vision à moyen et long terme, afin que le prestataire puisse en prendre compte dans la phase stratégie et UX/UI design.

4 - Les caractéristiques et les contraintes

Votre projet est unique, de par son objectif et de par son contexte. Son processus de création l’est également.

  • Quelles sont vos contraintes techniques ? Quel volume de données va transiter sur votre application ? Dans quels pays l'application doit fonctionner ?
  • Quelles sont vos contraintes humaines ? Avez-vous une équipe dédiée pour ce projet ?
  • Quelles sont vos contraintes réglementaires ? Pour un projet informatique, on pensera surtout à la réglementation sur la protection des données - RGPD.
  • Quelles sont vos contraintes liées au marché ? Existe-t-il déjà une solution comme la vôtre ? Quels sont vos concurrents ? Que font-ils ?
  • Quelles sont vos contraintes liées au projet ? Avez-vous un budget maximum fixé ?

5 - Votre deadline

Comme pour tout projet, pour qu’il se concrétise, il faut fixer une deadline et des milestones. Cette étape est clé pour cadrer le projet. Quand voulez-vous finir ce projet ? Quand voulez-vous débuter son développement ? Quand voulez-vous voir la première version ? De combien de temps disposez-vous ?

6 - Votre budget

Comme vous faites appel à un prestataire, ayez en tête un montant maximum.

Si vous n’avez aucune idée des montants de ce type de service, n’hésitez pas à demander beaucoup d’estimations différentes pour vous faire une idée.

Demandez-vous également à quel point êtes-vous flexibles. Est-ce que vous êtes prêts à payer plus pour garder la possibilité de modifier votre projet en cours de route ? Est-ce que vous voulez payer plus pour avoir  une application évolutive et de qualité ?

L’intérêt de la méthode Agile pour votre application

Chez Apparence, nous utilisons la méthode Agile pour vous accompagner. Qu’est-ce que la méthode Agile ?

C’est une méthode de travail qui repose sur la communication et l’échange entre vous et nous. Cela nous permet de ne pas vous demander un cahier des charges précis et fixe au départ, mais de l’adapter au fur et à mesure à vos besoins.

La méthode agile est ainsi appliquée pour chaque fonctionnalité pour limiter les risques et maximiser l’efficacité du processus de création. En effet, elle permet de corriger en plusieurs étapes de petits défauts qui, autrement, auraient été détectés uniquement à la fin du développement et demanderaient bien plus de temps et de ressources pour être corrigés !

Le cahier des charges fonctionnel est donc la base de toute collaboration entre  un porteur de projet et son prestataire. C’est à partir de ce document que votre projet se concrétisera. Prenez le temps qu’il vous faut pour le rédiger et n’hésitez pas à échanger avec des prestataires pour le parfaire.

Vous voulez plus d'informations sur ce sujet ?

Échangeons-ensemble